Programme

Amphithéâtre du Bâtiment H

Télécharger le programme du Colloque ATIU saison 2 au format pdf

Mis à jour le 19/06/2018

Mercredi 20 juin 2018

Ouverture

Accéder à la vidéo

Conférence

Le développement professionnel pédagogique des enseignants-chercheurs par Joelle Demougeot-Lebel, responsable Innovation Pédagogique au CIPE (Centre d’Innovation Pédagogique et d’Évaluation) de l’université de Bourgogne et présidente de AIPU France (Association Internationale de Pédagogie Universitaire)

Dans un contexte où le modèle universitaire évolue, où le public change, où les outils disponibles pour l’enseignement se transforment et où les attentes en termes d’acquis d’apprentissage des étudiants ne le limitent parfois plus aux savoirs pour aller vers les savoir-faire, les savoir-être, des compétences, alors que l’évolution des connaissances scientifiques sur l’apprentissage invite à penser des formes d’enseignement reposant sur les interactions, au moment où la transformation pédagogique dans l’enseignement supérieur est encouragée (PIA3 Nouveaux Cursus ; Appels à Manifestations d’Intérêt ) et valorisée (JIPES, Prix PEPS), que savons-nous aujourd’hui de la construction du Savoir-enseigner universitaire ? Après avoir été formés pour et par la recherche, les universitaires deviennent « enseignants », mais par quel(s) moyen(s) ?  L’objet de cette conférence est de dresser un état des lieux des connaissances actuelles à ce sujet.

Vidéo de la conférence

Mon dispositif en 180 secondes

Le Guide numérique du colloque, Thierry Serdane, équipe RIRRA21, université Paul Valéry Montpellier 3

Apport d’un jeu sérieux « Hist’up » dans l’apprentissage de l’histologie animale, Patricia Cucchi, Jehan-Hervé Lignot, Maud Alix, Mohamed Aithamza, Pierre Ganault, Virginie Molinier, Célia Barhoumi, Sylvain Londe, Ahmed-Adam Ali et Nelly Godefroy, faculté des Sciences, université de Montpellier

Fin de la première journée

à 19h – Apéritif offert par la ville de Montpellier à la Maison des relations internationales,  14 rue Descente en Barrat (au bout de l’esplanade Charles-de-Gaulle) 34000 Montpellier

Jeudi 21 juin 2018

Conférence

La réussite dans/de l’enseignement supérieur : une approche écosystémique par Didier Paquelin, professeur titulaire de la Chaire de Leadership en pédagogie de l’enseignement supérieur à l’université de Laval (Québec) :

Depuis une trentaine d’années l’enseignement supérieur français est traversé par des intentions de changement des pratiques pédagogiques. Quatre après la parution du rapport Bertrand « La transformation pédagogique dans l’enseignement supérieur », de la Stratégie Numérique de l’Enseignement supérieur et plus récemment du rapport Filâtre « Réformer le premier cycle de l’enseignement supérieur et améliorer la réussite des étudiants », les hautes instances ministérielles ont fait de ce sujet, l’un des axes stratégiques gouvernementaux prioritaires. Cette accélération viserait-elle à rejoindre cette dynamique observée mondialement qui vise une transformation des pratiques d’enseignement conventionnel pour tendre vers une pédagogie ouverte et inclusive ? Cette évolution constatée des politiques publiques fait écho à l’évolution des attentes et des besoins des étudiants, et des acteurs du monde socio-économique. Les établissements d’enseignement sont invités, parfois promptement, à se questionner sur leur efficience. De nouveaux termes apparaissent, personnalisation, flexibilisation, hybridation, questionnant le paradigme d’enseignement-apprentissage qui jusqu’alors a prévalu : la transmission. Les institutions se trouvent face à un défi, celui d’une transformation paradigmatique, et doivent relever des enjeux organisationnels, économiques et identitaires. Comment dans ce contexte envisager une transformation durable des pratiques pédagogiques ? Comment s’inscrire dans un processus d’amélioration continue des expériences d’enseignement et d’apprentissage ? Comment procéder pour redéfinir en synergie et complémentarité le design pédagogique, le design spatial et le design numérique ? Comment accompagner les acteurs de ces transformations ? De nombreux modèles issus des recherches sur l’innovation, l’accompagnement au changement peuvent être mobilisés notamment pour mettre en mouvement ces organisations, pour initier et soutenir des innovations et  quitter le cocon des expérimentations pour assurer un passage à l’échelle. Ils ont en commun de penser l’innovation comme un processus profond qui vise une transformation écosystémique qui associe la communauté des acteurs, processus par lequel il deviendrait possible d’innover à et par l’Université pour que l’éducation soit une réussite pour tous.

Vidéo de la conférence

Mon dispositif en 180 secondes

Mettre en place un programme de développement et de suivi de compétences transversales dans une licence scientifique généraliste, l’exemple de l’Institut Villebon – Georges Charpak (capsule vidéo), Cécile Narce, Martine Thomas et Franck Brouillard, Institut Villebon-Georges Charpak

Vendredi 22 juin 2018

Conférence

Enseigner le numérique au prisme des Humanités, par François Péréa, vice-président délégué au numérique et Félix Luschka, laboratoire Praxiling UMR 5267 CNRS, université Paul Valéry Montpellier 3

Les Humanités numériques, incluant de manière privilégiée - dans le domaine francophone - les LLASHS, posent la question des relations entre ses disciplines et les transformations digitales de nos sociétés. Sur le plan de l'enseignement, une perspective s'ouvre aujourd'hui qui dépasse le cadre de l'informatisation de nos disciplines, et conduit à envisager la formation du/de la citoyen.ne éclairé.e du 21ème entre emprise et déprise digitale.

Vidéo de la conférence

Mon dispositif en 180 secondes

Apprendre et communiquer les sciences autrement et avec plaisir, via des films d’animation scientifiques, Frédérique Carcaillet, faculté des Sciences, université de Montpellier

Les sessions posters

Mercredi 20 juin – 16h00-16h30

Jeudi 21 juin – 10h30-11h00 et 15h30-16h00

Vendredi 22 juin – 11h00-11h30

Influence de la mise en pratique d’un jeu de société dans le comportement de l’apprenant : cas du jeu managerium à l’université – Antoine Chollet, Marie-Laure Weber et Florence Nande, équipe MRM, université de Montpellier

Formation ouverte et à distance et autodirection de l’apprentissage – Elodie Broucke, laboratoire Praxiling – UMR 5267 CNRS, université Paul Valéry Montpellier 3

Constitution assistée d’un parcours de formation s’appuyant sur les outils de TAL – Pierre-Bernard Toubol, laboratoire Praxiling UMR 5267 CNRS, université Paul Valéry Montpellier 3

Un laboratoire pour la formation initiale des enseignants européens. Le cas du projet iTELAB – Sabina Ciminari et Raffaella Fiorini, équipe LLACS, université Paul Valéry Montpellier 3

Publicités